25 avril 2013

SUR LA MYSTIQUE - II


La mystique et les moyens modernes - I



À partir de maintenant, il est difficile de poursuivre notre réflexion sans juger ceux qui ont participé à la dégradation dramatique de notre civilisation. Nos contemporains "anciens", ou bien ont tout perdu de leur foi chrétienne[1],  ou bien, ils ne comprennent plus rien à ce qui s'est passé et continue de se passer: alors, quelle souffrance! Pourtant il faut revenir à Dieu. Mais que donner à nos jeunes foyers qui reviennent un peu l'Église? Comment donner Dieu aux hommes qui Le cherchent? À travers les moyens techniques modernes? Certainement, mais nous avons pris tellement de retard par rapport aux actions de Satan: la télévision est infestée, la radio, sauf dans les voitures, est peu écoutée, et son niveau intellectuel et spirituel n'est pas très élevé. Il reste Internet. Mais Internet est déjà infecté. D'où un autre sévère constat.

Revenons quarante ans en arrière. Que de responsables religieux disaient que les fidèles devaient, pour mieux évangéliser… suivre la mode, au moins un peu, pour être dans le monde, sans être du monde. En fait la mode s'arrêtait aux vêtements, au superficiel, et l'essentiel a été oublié: l'enseignement a été négligé; le Concile Vatican II dont tout le monde parlait sans l'avoir jamais lu, a été tordu; les moyens techniques qui auraient pu devenir d'extraordinaires moyens d'évangélisation, méprisés. Ce fut partout une véritable invasion diabolique, "pour une durée de 1000 ans", conformément aux prédictions du chapitre 20 de l'apocalypse? Nous ne savons pas. Mais en attendant, que faire? Aujourd'hui, comment l'Église peut-elle retrouver son unité, réinvestir les médias, rééduquer les peuples? La tâche est immense et Dieu seul peut la réaliser; mais nous, nous devons prier, espérer. Oui, espérer, mais pas en demeurant inerte; il faut espérer, mais en témoignant, en aimant, en servant, en priant. Que tous ceux qui le peuvent témoignent, se convertissent et fassent pénitence, selon les conseils de la Sainte Vierge Marie dans toutes ses nombreuses apparitions. Les chrétiens doivent tous redevenir des mystiques.

Et puis, il faut recommencer à enseigner, dans les familles, dans les écoles, et par l'intermédiaire des moyens modernes de communication: télévision, radio, internet. Que de travail! Les chrétiens doivent aussi retrouver leur unité et soutenir les communautés nouvelles et traditionnelles, les seules qui aient des vocations. Ils doivent aussi convertir les prêtres; non, ce n'est pas une exagération... Presque tous nos prêtres sont âgés: plus de 70 ans, voire 75 dans de nombreux diocèses. Ces pauvres prêtres ont dû traverser tant d'épreuves, surtout depuis 1968. Cependant on peut se demander parfois, s'ils ont encore la foi? Quelques jeunes prêtres arrivent, pleins de joie et de foi. Nous les aimons beaucoup, mais souvent leur manque de formation nous étonne. Les quelques séminaires où ils ont été préparés, ont-ils été infestés, eux aussi? Comment faire retrouver Dieu et Le faire aimer? Satan a tellement tout envahi… et en plus, il y a maintenant l'islamisme… Et comme notre Église, en France, a oublié d'enseigner le catéchisme depuis plus de 50 ans, nos enfants et nos adolescents qui cherchent Dieu se convertissent à l'islam, même les filles, ce qui est tout de même surprenant! Mais quand on cherche Dieu, on va là où l'on peut Le trouver.

Seigneur, hâtez-vous de revenir! Apprenez-nous à enseigner la foi, Dieu et la morale, ce pauvre mot que l'on a banni et remplacé par l'éthique… Seigneur, redonnez la foi à tous nos contemporains. Faites qu'ils vous connaissent et qu'ils vous aiment! Faites que nous nous convertissions tous, et que nous vous aimions vraiment: alors seulement nous aimerons notre prochain. Car il faut d'abord aimer et servir Dieu avant d'aimer et de servir notre prochain. Et surtout, Seigneur, apprenez-nous à vous chercher, à vous rencontrer, à vivre avec vous, pour mieux vous connaître, mieux vivre vos commandements d'amour, et être de vrais mystiques, donc des chrétiens heureux. Sommes-nous tous appelés à devenir des mystiques? Probablement.

Nous avons un nouveau pape, dont le nom est François. Il fut pendant des années un cardinal pauvre, très près de tous ceux qui avaient de grands besoins, matériels et spirituels. D'où le nom qu'il s'est choisi. Mais il est jésuite, et peut-être a-t-il pensé à saint François-Xavier. Peut-être sera-t-il un pape missionnaire, voulant convertir le monde et lui redonner le Christ, poursuivant le travail de Jean-Paul II et de Benoît XVI. Peut-être que sur ses demandes, l'Église sera conduite à ré-enseigner la vérité de Dieu, revenir à ses commandements qui sont sa Loi d'amour. Que de souffrances sont en vue pour lui, physiques comme pour Jean-Paul II et morales comme pour Benoît XVI.

À SUIVRE
Paulette Leblanc


[1] Au moins 85% des personnes qui vivent dans les maisons de retraite ne connaissent plus Dieu.

Aucun commentaire: