04 mars 2011

FUMEES DE SATAN

Un vieux document, mais toujours actuel...
 
« Devant la situation de l'Église d'aujourd'hui, nous avons le sentiment que, par quelques fissures, la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu. Nous voyons le doute, l'incertitude, la problématique, l'inquiétude, l'insatisfaction, l'affrontement. On n'a plus confiance dans l'Église, mais on la met dans le premier prophète profane venu qui vient vous parler d'un mouvement social […]
 
Le doute est entré dans les consciences et il est entré par des fenêtres qui devraient être ouvertes à la Lumière. La critique et le doute sont venus de la science, pourtant faite pour nous donner des vérités qui non seulement ne nous éloignent pas de Dieu, mais le font chercher encore davantage et le célébrer encore plus intensément… […]

L'enseignement devient source de confusion et de contradictions parfois absurdes. On célèbre le progrès pour devoir ensuite le démolir…[…]

On croyait qu'après le concile, le soleil brillerait sur l'Église, mais au lieu du soleil, nous avons eu les nuages, la tempête, les ténèbres, la recherche, l'incertitude…

Nous prêchons l'œcuménisme, et nous nous séparons toujours davantage les uns des autres ; nous cherchons à creuser des abîmes au lieu de les colmater…

Comment cela a-t-il pu se produire ?

Une puissance adverse est intervenue, dont le nom est le diable : cet être mystérieux dont saint Pierre fait allusion dans sa lettre. […] Nous croyons à l'action de Satan qui s'exerce aujourd'hui dans le Monde, précisément pour troubler, pour étouffer les fruits du concile œcuménique et pour empêcher l'Église de chanter sa joie d'avoir repris pleinement conscience d'elle-même…»

Paul VI

Aucun commentaire: