16 février 2007

LA SAINTE MESSE

GLORIFICATION DE DIEU ET SANCTIFICATION DES ÂMES
PAR LA SAINTE MESSE

La sainte Messe représente pour Dieu un immense courant de gloire qui s’élève de l’autel vers lui, et pour les hommes un immense courant de grâces qui descendent de l’autel sur eux. Comment, en assistant à la Messe, pourrons-nous capter pour notre compte toutes ces forces, afin de glorifier par là, infiniment, la très Sainte Trinité et de nous sanctifier pleinement ? C’est l’objet de ce travail. Et tous les fidèles en comprendront l’importance puisqu’il y va de l’honneur de Celui qui est trois fois saint et de notre propre bonheur qui consiste précisément à glorifier Dieu en nous sanctifiant.
Les Saints ont tous été dévorés du désir de rendre au Très-Haut la plus grande gloire – “qu’en toutes choses, dit saint Pierre, Dieu soit glorifié” – et d’acquérir par là même le plus grand nombre possible de grâces. La participation active au Saint Sacrifice est le moyen par excellence d’obtenir à la fois ces deux résultats et d’une façon plus intense que par n’importe quel autre moyen. On lira donc, avec intérêt, l’explication que nous allons donner d’une méthode qui permet de faire nôtre d’une façon infaillible cet acte sublime auquel si souvent nous assistons sans en prendre suffisamment conscience. Cette méthode, c’est la méthode de la Sainte Église elle-même. De là sa si grande efficacité. Cette bonne et sainte mère a reçu de Dieu les grâces d’état pour conduire ses enfants, et elle a bien voulu nous apprendre comment il faut assister à la Messe pour qu’elle devienne vraiment “notre Messe”. Il ne nous reste donc qu’à dire avec saint Benoît : “Écoute, ô fils, les préceptes de celle qui parle au nom du Maître, incline l’oreille de ton cœur ; reçois volontiers l’admonition de cette bonne mère et remplis-la efficacement”.
Dom Gaspar Lefebvre, o.s.b.

Aucun commentaire: