14 novembre 2006

LA DIMENSION CONTEMPLATIVE

"acte unifiant de l'élan de l'homme vers Dieu"

1.— La dimension contemplative est radicalement une réalité de grâce, vécue par le croyant comme un don de Dieu qui lui permet de connaître le Père (cf. Jean 14, 8), dans le mystère de la communion trinitaire (cf. 1 Jean, 1, 1-3), afin de pouvoir goûter « les profondeurs de Dieu » (I, Cor. 2, 10).

Il ne s'agit pas ici d'entrer dans des problèmes nombreux et délicats concernant les divers modes de contemplation, ni de faire une analyse de la contemplation comme don infus par le Saint-Esprit.

Nous décrivons la dimension contemplative fondamentalement comme la réponse théologale de foi, d'espérance et d'amour par laquelle le croyant s'ouvre à la révélation et à la communion du Dieu vivant, par le Christ dans l'Esprit-Saint. « L'effort de fixer en Lui (Dieu) le regard et le coeur, que nous appelons contemplation, devient l'acte le plus élevé et le plus plein de l'esprit, l'acte qui, aujourd'hui encore peut et doit hiérarchiser l'immense pyramide de l'activité humaine » (Paul VI, 7-XII-1965).

Comme acte unifiant de l'élan de l'homme vers Dieu, la dimension contemplative s'exprime dans l'écoute et dans la méditation de la Parole de Dieu ; dans la communion de la vie divine transmise par les Sacrements, et de façon spéciale par l'Eucharistie ; dans la prière liturgique et personnelle ; dans le désir constant et la recherche de Dieu et de sa volonté dans les événements et les personnes ; dans la participation consciente à sa mission salvifique ; dans le don de soi aux autres pour l'avènement du Royaume. Il en résulte, dans le religieux, une attitude d'adoration humble et continue de la présence mystérieuse de Dieu dans les personnes, dans les événements, dans les choses: attitude qui manifeste la vertu de piété, source intérieure de paix et porteuse de paix dans tous les milieux de vie et d'apostolat.

Tout ceci se réalise sous la purification progressive de la croix, à la lumière et sous la conduite de l'Esprit-Saint, afin que nous puissions rencontrer Dieu en tout et en tous pour devenir « louange de sa gloire » (Eph. 1, 6).

Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique : 1980 “La dimension contemplative de la vie religieuse”, 1.

Aucun commentaire: